Mesures de l’activité biologique des sols

En septembre, des mesures d’activés biologique des sols d’OPTMix ont été réalisées par l’équipe d’ESE de Paris-Sud Orsay avec le soutien d’agents INRAE Nogent-sur-Vernisson.

Dans le cadre de l’étude de la définition du stock de carbone des sols et de sa stabilité, nous étudions l’effet de la sylviculture sur les sorties de CO2 des sols. Pour cela, nous réalisons des mesures de respiration du sol dans les parcelles (sans clôture) aux trois densités (faible, moyenne, forte) dans tous les peuplements. Cette campagne s’ajoute à celles réalisées en 2018 et 2019. Elle sera de plus complétée par des mesures de laboratoire sur des échantillons de sol pour déterminer la sensibilité de la respiration du sol à l’augmentation des températures (incubations en conditions contrôlées à différentes températures pour simuler le climat futur, avec mesure du CO2 émis).

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

CAPTCHA ImageChange Image